RÉGIONALE ÎLE DE FRANCE
de L'Association des Professeurs d'Histoire et Géographie

Académies de Créteil-Paris-Versailles

  Dernière mise à jour : 19 février 2017

 

ACCES AU SITE NATIONAL


Nouvelles de l’APHG n° 14 - décembre 2016

Résultat des élections au Comité national de l'APHG


Editorial de la revue Historien et Géographe n° 436


ERIC



Eric,
Il aurait suffi de presque rien pour que nous fêtions nos "amicales noces d'or". C'était le mai, joli mai 1968… qui marque le début de notre amitié. Nous commencions nos études universitaires, et nous rêvions de changer l'Université, la société, le monde. Nous menions tout de front : les cours et l'action militante… Nos diplômes obtenus, nos carrières prirent des chemins différents. Tu as fait toute ta carrière de professeur en Île de France gravissant les grades les uns après les autres, et moi, ma première affectation fut la Normandie. Et après des lustres retour sur Paris. Le temps était venu pour moi de renouer avec l'A.P.H.G. Ce furent de belles retrouvailles, tu étais devenu secrétaire général de l'association, mais également formateur, Pierre Bonet, responsable de stage à la Mafpen t'avait demandé de rejoindre son équipe. Et avec Brigitte Kravtchenko et Charles Bonizec, vous avez constitué un trio remarquable : pendant des années vous avez proposé des thèmes d'études innovant pour la plus grande satisfaction des collègues, Toujours cette volonté militante d'aider, de transmettre.
Lorsque tu as appris que j'étais passionnée de voyage, tu m'as demandé de monter un projet pour réveiller l'association qui était devenue "une belle endormie". Le cahier des charges était précis : une semaine de circuit à la Toussaint 1994, avec un budget de 5000 francs grand maximum, les professeurs n'ont pas de gros moyens…  Mon choix s'est porté sur la Sicile où tu es venu avec Eva et Karine. Ce fut le début d'une longue aventure voyage.
Dévoué à tes élèves, à l'association, sans jamais oublier ta famille... Un jour tu me dis :" Tu sais, Eva adore Vermeer, tu ne peux pas faire quelque chose ?"
J'ai fait : une expédition en car, de deux jours, aux Pays Bas pour admirer cette fabuleuse exposition. Ce week-end est resté gravé dans les mémoires de toutes celles et tous ceux qui y ont participé. Et depuis, trois à quatre fois par an, nous avons nos sorties culturelles en Europe.
Relever les défis faisait partie de ta vie. En 2002, Maître Lucile Rambert t'a contacté. Elle voulait faire entrer le droit dans les établissements scolaires dans le cadre des programmes officiels. Tu connaissais parfaitement les programmes des collèges, moi ceux des lycées et tu m'as embarquée dans l'aventure.
Ensemble, avec Maître Rambert et Maître Cayol, nous avons défini les thèmes d'intervention des avocats en liaison étroite avec les programmes. Initiadroit était née et quelques années plus tard, l'Education nationale créait l'Education civique, juridique et sociale ( ECJS ) Les avocats d'Initiadroit avaient précédé la réforme.Ils sont unanimement plébiscités par nos collègues…  J'en veux pour preuve le témoignage d'une collègue, lors de la dernière réunion de notre comité. Elle avait reçu le matin même le programme d' Initiadroit et par retour du courrier, elle avait envoyé son inscription. Elle voulait être sûre que sa demande serait satisfaite.
Lors de notre dernier entretien, je t'ai demandé si, cette année encore tu participait avec Eva au voyage en Italie. A ces dates là, vous accueilliez vos enfants qui venaient passer les vacances à Paris. Et Eva et moi attendons l'Ecosse m'as-tu dit. Alors dans le planning, j'ai envisagé cette destination pour l'été 2018.
Cinquante ans plus tard… Le destin en a décidé autrement
Adieu Éric

Hélène

Les conférences organisées par l'APHG comme si vous y étiez grace à
la chaine vidéo de l'APHG

Les captations audiovisuelles de l’université d’Eté du musée de Meaux sont en voie de publication sur la web tv et le site internet de l’APHG.

Voici le lien pour les retrouver : https://youtu.be/hXZl6NK_cus?list=PLi4DO6_rqjljiOJ-56U1_imdEbPO5J29Q


L’association l’Ecole à l’Hôpital

( www.ecolealhopital-idf.org ), qui existe depuis plus de 80 ans, a pour but d’apporter la scolarité aux jeunes malades de Paris et d’Ile-de-France à l’hôpital et à domicile. Partenaire de l’Education Nationale dans les hôpitaux où il existe un centre scolaire, seule lorsque ce n’est pas le cas, l’association essaie de répondre aux besoins des jeunes malades de 5 à 25 ans. Les enseignants qui interviennent bénévolement pour l’Ecole à l’Hôpital sont des actifs ou des retraités qui y consacrent quelques heures chaque semaine.

Nous manquons d’enseignants d’histoire-géographie, niveaux collège et lycée, et avons souhaité nous faire connaître auprès de vous afin de sensibiliser vos adhérents à cette cause

Lancement d’un dossier pour la préparation de l’agrégation d’histoire (question sur le Moyen-Orient)

http://orientxxi.info
merci de le signaler à vos collègues
cordialement



Alain Gresh
Directeur du journal en ligne OrientXXI.info

 

Dans le cadre de la licence de science politique, le département de science politique de Lyon 2 aurait besoin d'enseignant.e.s pour assurer des Travaux dirigés dans différentes matières.
TD Introduction à la vie politique française 1870-1945 (L1, S1 pour le créneau du mardi de 14h à 15h45)
TD de vie politique française depuis 1945 (L2, S3, pour le créneau du mercredi de 8h à 9h45).

Les personnes intéressé.e.s peuvent me contacter (Clement.Desrumaux@univ-lyon2.fr)

Sur le plan pédagogique, les plaquettes et le programme des différents TD ont déjà été préparés et sont disponibles.
Sur le plan administratif, les candidat.es doivent impérativement remplir les conditions suivantes :

  • être doctorant.es ou
  • être salarié.es du public ou du privé et effectuer au minimum 900 h de travail par an (soit l'équivalent d'un mi-temps).
    Le recrutement des professionnel.les non salarié.es est soumis à de strictes conditions qu'il convient de vérifier au préalable auprès de : reza.hadjikhani@univ-lyon2.fr

N'hésitez pas à faire circuler l'information aux personnes susceptibles d'être intéressées par de telles activités.

Bien cordialement
Clément Desrumaux


 


Chère collègue, cher collègue,

L’Association des Professeurs d’Histoire et de Géographie (APHG) fait part de sa très vive émotion après les attentats survenus à Paris et à Saint-Denis dans la nuit du 13 novembre et présente aux familles touchées ses condoléances. Elle a publié ce matin le communiqué ci-dessous :

Unis et Debout contre la barbarie - communiqué du 14 novembre 2015

L’Association des Professeurs d’Histoire et de Géographie (APHG) condamne avec la plus grande fermeté les actes terroristes et sanglants perpétrés à Paris et à Saint-Denis dans la nuit du 13 novembre 2015. Elle s’incline devant la mémoire des nombreuses victimes et exprime toute sa compassion envers leurs familles.

L’APHG adresse son soutien à toutes celles et tous ceux qui continuent d’œuvrer au bon fonctionnement de notre pays en ces heures douloureuses et apportent leur secours aux blessés, aux proches des victimes.

Dès lundi et comme après les attentats du mois de janvier, les Professeurs d’Histoire-Géographie et d’Enseignement Moral et Civique seront là pour entourer leurs élèves, les écouter, et répondre à leurs questions. L’Histoire, la Géographie, ces matières si précieuses pour la construction de l’autonomie politique et citoyenne, sont toujours présentes lorsqu’il s’agit d’expliquer et de contextualiser les désordres géopolitiques du monde et transmettre les valeurs républicaines qui sont notre socle commun : la tolérance, la liberté, l’égalité, la fraternité et la laïcité.

Le Président Bruno Benoit, les instances nationales et régionales de l’APHG

Paris, le samedi 14 novembre 2015.

Les services de la Rédaction de l’APHG - Tous droits réservés. 14/11/2015.

APHG
BP 6541
75065 Paris cedex 02
Contact : http://www.aphg.fr/_Contact_
Tél : 01.42.33.62.37
Télécopie : 01.42.33.12.08

Retrouvez nous sur internet et les réseaux sociaux :



Tribune : Des enseignants privés de formation continue

Le Président Bruno BENOIT et le Bureau national de l’APHG, le collectif de réflexion et d’action

Paris, le 16 octobre 2015



Communiqué de l'APHG


DES PROGRAMMES AMELIORESDES INQUIETUDES PERSISTANTES SUR LE CADRE DE LEUR APPLICATION

Communiqué de l'APHG


Une bonne nouvelle !


L'épreuve ponctuelle de Français-Histoire-Géographie est maintenue au BEP

Résultats de l'enquête lancé par l'APHG à la suite des évènements tragiques de janvier 2015.

Nous souhaitons que vous puissiez donner un très large écho à cette enquête en informant les élus, les médias (presse, radio, site internet), les associations sociaux culturelles, civiques, les syndicats et les instances administratives.

Analyse et extraits de réponses

APHG

Chères collègues , chers collègues ,

Nous vous faisons parvenir des documents sur le  projet de réforme des collèges,   notamment la grille horaire. Nous savions depuis plusieurs jours que cet horaire pour l'Histoire - Géographie et EMC (ancienne éducation civique) serait le même que maintenant.      Mais comme ce document  a été  divulgué sur certains sites, nous avons décidé de le publier. Contrairement à ce qui est dit parfois, la demi-heure d'EMC ( éducation  morale et civique ) est intégrée dans l'emploi du temps de nos disciplines et  n'est pas attribuée chaque année.

La nouveauté ce sont les EPI (interdisciplonaire) où le professeur d'histoire -géographie peut avec d'autres disciplines participer à des projets .

Rappellons que l'APHG s'est  battue vigoureusement pour continuer à enseigner l'éducation civique dans le cadre de l'EMC.

Document 1 - Document 2 - Document 3

En pièces jointes deux textes de propositions de l'APHG concernant le CNRD et qui ont été remis lors de notre entretien au Ministère de l’Éducation nationale.


Texte 1, Texte 2

Épreuve d'histoire-géographie en série S applicable à compter de la session 2015

BOEN du 14 novembre 2013
Programmes de troisième
DNB section internationale

La nouvelle maquette du Capes d’Histoire-Géographie et celle du MEEF

réduisent considérablement les savoirs scientifiques et disciplinaires

Communiqué de l’APHG


Rapport sur l'enseignement laïque de la morale

Cycle terminal de la série scientifique

Programme de l'enseignement d'histoire-géographie

                                                                              FORUM DE LA REGIONALE

Une page forum est créée sur notre site pour accueillir les contributions que vous voudrez bien nous faire parvenir sur les problèmes actuels de notre enseignement.

LA NOTE D’UN PROFESSEUR PEUT-ELLE ETRE MODIFIEE ?

Lors du dernier Comité National du 22 mai, il nous est revenu des témoignages portant sur la volonté de chefs d’établissement de modifier, à la hausse, des notes attribuées dans leur établissement par des professeurs dans le cadre de l’option obligatoire de l’ Histoire des Arts, passée en classe de 3è pour l’obtention du DNB.

Rappelons qu’un chef d’établissement n’est aucunement fondé à procéder à la modification d’une note établie par un enseignant, contre son gré. Il commettrait en le faisant un abus de pouvoir s’apparentant à un faux et usage de faux et condamnable.

Seul un jury d’examen a toute latitude à harmoniser des notes attribuées dans le cadre de cet examen. En outre, le Conseil Pédagogique de chaque établissement est habilité par la loi du 23 avril 2005 et le décret du 27 janvier 2010 à procéder à l’harmonisation des évaluations faites dans l’établissement, ce qui laisse supposer des modifications éventuelles de notations.

                                    Pour le Bureau National  Eric TILL 
Bilan statistique, humain et économique 2001-2010 des catastrophes naturelles en France

Site créé et géré par Pierre BONET, membre du bureau de la régionale Île de France de l'APHG pierre.bonet@wanadoo.fr