RÉGIONALE ÎLE DE FRANCE
de L'Association des Professeurs d'Histoire et Géographie

Académies de Créteil-Paris-Versailles

APHG - Ile de France

ACTIVITES DE LA REGIONALE

VOYAGES DE LA REGIONALE

10 juin

Le samedi 10 juin, je reprogramme une promenade sur les pas de Molière,
celle de l'an dernier fut un véritable enchantement.

Je n'exclus pas la possibilité d'organiser un petit week-end si une belle exposition est annoncée.

Je vous souhaite de belles fêtes de fin d'année et que nous retrouvions toutes et tous avec plaisir sur de belles destinations
Cordialement
Hélène

20 juillet
=>
1er août



Sur les routes du matin calme....
Circuit découverte de la Corée du Sud
Du 20 Juillet 2017 au 1er Août 2017 (13 jours/ 11 nuits)



Bonjour,

En ce début d'année, je forme des voeux pour que 2017 soit une très belle année,
qu'elle nous offre l'occasion de partir ensemble à la découverte de mondes nouveaux.
Aujourd'hui je vous présente ce voyage en Corée du Sud
dont le circuit a été spécialement conçu pour l'A.P.H.G, sans parler du prix très compétitif.
Comme par le passé, vous avez la possibilité de régler par carte bancaire avec un échéancier bien étudié.
Vous commencez à être familiarisés avec les règles des compagnies aériennes,
il faut réserver les places le plus rapidement possible.

Tenez-moi au courant de vos intentions
Cordialement
Hélène

Programme

Inscription

Prélèvement

CONFERENCES - COLLOQUES

21 - 28 avril


26 avril

MUSÉE DE L’ORDRE DE LA LIBÉRATION

 

CONFÉRENCE LES DÉPORTATIONS DE RÉPRESSION VERS LE REICH

 

MERCREDI 26 AVRIL À 19 HEURES

Dès 1933, terroriser, réprimer, « rééduquer » la société allemande, sont des objectifs affichés du régime nazi. Au service de cette idéologie totalitaire, les camps de concentration constituent d’emblée un des rouages essentiels du IIIe Reich. Les victimes de la répression nazie sont principalement des résistants, des politiques, des réfractaires au travail et des raflés de représailles, désormais déportés de toute l’Europe occupée. Dans le cadre du génocide, les Juifs, sont eux envoyés vers des centres d’extermination, pour être majoritairement assassinés dès leur arrivée. La déportation est l’outil principal de la répression allemande en France occupée. Il est celui qui fait le plus de victimes : près de 70 000… Parmi elles, 42 compagnons de la Libération dont trois femmes.  

L'INTERVENANT

Enseignant-chercheur, Thomas Fontaine est directeur du Musée de la Résistance et spécialiste de l'histoire des déportations.

Salle de conférence du musée de l’Ordre de la Libération  - Entrée libre dans la limite des places disponibles sur réservation

01 47 05 35 15 ou contact@ordredelaliberation.fr

 

Entrée des soirées culturelles : 51 bis bd de La Tour Maubourg I  75007 Paris  I M° La Tour Maubourg - Ligne n°8


26 avril

Rencontres & débats

Mercredi 26 avril 2017 - 19:00
 
Les Rendez-vous de l'actualité
 

En partenariat avec le Collège de France , France Culture, l’AFP, et France Médias Monde, l’Institut du monde arabe lance un nouveau rendez-vous pour décrypter l’actualité : les Rendez-vous de l’actualité.

 
En savoir plus

27 avril

Prochaines séances des Débats Citoyens !

Site de Pierrefitte-sur-Seine - Salle de commission 1 & 2 - Entrée libre

27 avril 2017 à 18h00
Désobéir ?
André Loez, historien, et Christian Vigouroux, président de la section de l'intérieur du Conseil d'État

Page des Débats Citoyens! {www}
27 avril

Le 27 avril à 14h30

Images, témoignages et mémoires
des maquis
en France
pendant la Seconde Guerre mondiale

à l’Auditorium de l’Hôtel de Ville,
en partenariat avec le Souvenir Français


Le sujet sera introduit par Fabrice Grenard historien auteur de Maquis noirs et faux maquis (2011, Editions Vendémiaire)
Nous projetterons un extrait du film de Sylvie Lindeperg, réalisé par Ginette Lavigne  Après la nuit ainsi que quelques témoignages des fondateurs du Vercors.
Notre témoin sera M. Yves Meyer qui a participé à la création du maquis d’Albiez-le-vieux et est devenu chef régional au service national des maquis des M.U.R.
Enfin M. Serge Barcellini, Contrôleur général de armées et Président général du Souvenir Français, parlera de la mémoire actuelle. Serge Barcellini a écrit avec Annette Wieviorka Passant, souviens-toi (1995, Editions Plon) .
Cette séance est soutenue par l’équipe de la série télévisée Le village français qui nous a aimablement donné des interviews de résistants et que nous remercions.

Auditorium de l’Hôtel de Ville
5, rue Lobau  75004 PARIS
Métro : lignes 1 et 11, station « Hôtel de Ville »
Bus : n° 58, 69, 70, 72, 74
RER A, B, C, D, station « Châtelet-les-Halles

Réservation indispensable
Par courriel : cinehistoire2@gmail.com
Par courrier : Association Ciné Histoire
8 rue Dupleix, 75015 PARIS


Prévoir pièces d’identité

27 avril

PROJECTION
OFLAG 17A, tournage clandestin derrière les barbelés

27 avril à 14h30
Réalisé par Philippe Tourancheau et produit par Eclectic Presse pour France 5. 
Ce film documentaire donne la parole à d’anciens officiers prisonniers de guerre, qui ont filmé clandestinement leur quotidien au péril de leur vie.
En savoir +
27 avril

La Délégation internationale à Singapour de l’ANAJ-IHEDN a le plaisir de vous inviter à la conférence :

France/Singapour : quelles relations de défense ?

Capitaine de Vaisseau Philippe BAUZON

Attache de défense près l’Ambassade de France

Jeudi 27 Avril 2017
18h30 - 20h00
(Dernière entrée à 18h45)

Ambassade de France à Singapour
101, 103 Cluny Park Rd
Singapore 259595

_______


Singapour, cité-État devenue indépendante en 1965, est une des économies les plus dynamiques au monde. C’est l’un des pays fondateur de l’APEC (Asia-Pacific Economic Cooperation) et sa population possède un des plus hauts niveaux de vie des pays d’Asie. Dans le domaine de la défense, elle a de nombreux défis à relever, en particulier liés, à son territoire et à sa démographie. Ces deux facteurs influencent et structurent sa stratégie de défense. Elle investit dans les équipements de haute technologie et cherche des partenaires internationaux pour assurer sa sécurité et dissuader ses adversaires potentiels.

Dans ce contexte, la France est un partenaire privilégié puisqu’elle est partie prenante pour les  questions de sécurité dans la région d’Asie du Sud Est et qu’elle peut offrir à  Singapour des produits innovants et performants. Ainsi, les coopérations de défense entre la France et Singapour jouent un rôle clé dans les relations bilatérales des deux pays. Singapour n’est pas seulement un client pour l’industrie de défense de la France, c’est aussi un partenaire déterminant en termes de partage de savoir-faire et de connaissance des nouvelles technologies.


(Pour vous inscrire, cliquez ici)

À propos de l'intervenant :

Entré à l’École navale en 1990, le capitaine de vaisseau Philippe Bauzon a servi sur sous-marins avant d’être attaché militaire au Brésil de 2007 à 2010. Il a ensuite travaillé 6 ans à la division « opérations » de l’état-major des armées, d’abord sur la planification d’opérations (piraterie en océan Indien, Libye, Mali, Afghanistan, etc.) puis sur la préparation des forces pour le futur (forces spéciales, contre-terrorisme maritime, amphibie, corps expéditionnaire franco-britannique). Il est attaché de défense à Singapour depuis août 2016.

Le Capitaine de vaisseau Philippe Bauzon est diplômé du MBA de gestion des entreprises de l’université de Rio de Janeiro (2006) et de l’advanced management program (AMP) de l’EDHEC (2015).

> Date limite d’inscription le lundi 24 avril 2017.

29 avril
Le 29 avril 2017 Vaux-le-Vicomte inaugurera les Jeux de la Fontaine : un ensemble d’activités de découverte et de loisirs créées autour d’un des amis les plus célèbres du château, Jean de la Fontaine.

Ces animations emmèneront les visiteurs dans des parties du Domaine auparavant inaccessibles au public : les ténèbres de la rivière souterraine, les arbres géants de la forêt et les eaux du Grand Canal
2 mai

Cycle « Les Mardis de l'École des chartes »

L’école des sages-femmes. Naissance d’un corps professionnel (1786-1917)

Débat avec Nathalie Sage Pranchère et Michelle Zancarini-Fournel.

Mardi 2 mai 2017, à 17 h
au 65, rue de Richelieu - Paris 2e (salle Delisle)

Protéger l’homme « au moment où il arrive au port de la vie », telle est la mission que les gouvernements français, de l’Ancien Régime à la IIIe République, assignent aux sages-femmes. Accompagnatrices des mères et désormais membres du corps médical, les sages-femmes se constituent au cours du XIXe siècle en profession scientifique, détentrice d’un savoir riche et varié. Partout en France, leur formation occupe administrateurs et médecins et fait naître des dizaines d’écoles départementales. → En savoir plus

→ s'inscrire

3 mai

Grenoble Ecole de Management et le Diploweb.com

vous invitent à la conférence géopolitique

"Retour du terrain:
Quelle situation géopolitique
en Irak et en Syrie ? "

Mercredi 3 mai 2017 à 18h00 – 64-70 rue du Ranelagh, Paris

De retour de plusieurs mois sur le terrain, Gérard Chaliand présente une conférence solidement argumentée sur l’actualité de la situation géopolitique en Irak et en Syrie. Cette nouvelle conférence Diploweb en partenariat avec Grenoble Ecole de Management est un événement à ne pas manquer.

La conférence aura lieu le Mercredi 3 mai 2017 à 18h précise et sera suivie d'un verre de l'amitié.

Entrée libre sur inscription

4 mai

Jeudi 4 mai 2017 à 18h

Qui était Bernard Natan,
le fantôme de la rue Francoeur ?

En avant-première à l'Auditorium de l’Hôtel de Ville


Les réalisateurs du film Jean Zay, ministre du cinéma retracent maintenant l’histoire de Bernard Natan, personnage phare de l’industrie cinématographique d’avant-guerre.
Bernard Natan, français d’origine roumaine, (né Natan Tannenzapf) inaugure les studios de cinéma de Montmartre en 1927. Quelques années plus tard, il prend la direction de la firme Pathé qu’il va transformer en Pathé Natan. Toutes les activités de Pathé cinéma vont rejoindre la rue Francoeur et, très vite, il propulse « la firme au coq » dans une vaste réorganisation industrielle. Il construit alors le plus grand réseau de salles de cinéma, produit plus de 65 longs métrages de fiction, modernise les studios et les salles pour les adapter au cinéma parlant.
Il relance Pathé journal. L’intégration de tous les secteurs de l’industrie du cinéma est en route. Le succès est si évident, que La Revue cinématographique française lui consacre un numéro spécial : « Une grande firme, un chef, Bernard Natan ».
Mais, la crise boursière américaine traverse l’Atlantique et met l’économie française dans la tourmente. Les industries du cinéma ne sont pas épargnées,et Pathé Natan devient la proie de divers repreneurs tandis que la presse quotidienne d’extrme droite et antisémite mène campagne pour détruire la légitimité de son chef qui finira devant les tribunaux.
Celui qui est devenu « le Juif le plus haï de France » est placé sous mandat de dépôt en 1938. Déchu de sa nationalité française par le Maréchal Pétain, il est extrait de prison le 23 septembre 1942 par la police française et remis aux autorités allemandes du camp de Drancy, d’où il sera déporté vers Auschwitz le 25 septembre 1942. Il y meurt 2 mois plus tard.

Cette projection se fera en présence du réalisateur Francis Gendron et de son équipe, et des deux petites-filles de Bernard Natan.

Auditorium de l’Hôtel de Ville
5, rue Lobau  75004 PARIS
Métro : lignes 1 et 11, station « Hôtel de Ville »
Bus : n° 58, 69, 70, 72, 74
RER A, B, C, D, station Châtelet-les-Halles

Réservation indispensable
Par courriel : cinehistoire2@gmail.com
Par courrier : Association Ciné Histoire
8 rue Dupleix, 75015 PARIS

Prévoir pièces d’identité


4 mai
=>
23 mai

A l'attention des professeurs d'histoire et de géographie (particulièrement 4e /3e sur PARIS)

Bonjour,

Nous invitons vos classes (dans la limite des places disponibles) à des séances de projections-débats autour du film « Élie ou les forges de la liberté », un documentaire fiction qui relate une des premières révoltes d'esclave sur l'Île Saint-Leu.

Les projections aboutiront par un échange avec vos classes encadré par un historien ou un universitaire spécialiste de l'esclavage et de la traite négrière. Nous nous adressons plus particulièrement aux classes de 4e car cette thématique est abordée au programme.

Nous organisons des séances courant mois de mai dans divers arrondissements de Paris :
11 ème arrondissement : jeudi 4 mai 14h30 à la mairie : 12 Place Léon Blum
19 ème arrondissement : vendredi 5 mai à 14h30 au centre Paris Anim' Place des Fêtes, 2-4 rue des Lilas
18 ème arrondissement : mercredi 10 mai à 9h30 à la mairie : 1 Place Jules Joffrin
13 ème arrondissement : 10 mai 10h à la mairie : 1 Place d'Italie
20 ème arrondissement : jeudi 11 mai 14h30 au Centre Paris Anim' Ken Saro, 63 rue de Buzenval
12 ème arrondissement : vendredi 18 mai 14h30 à la Maison des ensembles 3 Rue d'Aligre
3 ème arrondissement : mardi 16 mai 14h30 à la Mairie : 2 rue Eugène Spuller
10 ème arrondissement : mardi 23 mai 10h à la Mairie : 72 rue du Faubourg Saint-Martin

Ligue de l'Enseignement - Fédération de Paris
167 Bd de la Villette 75010 Paris
Tel : 01 53 38 85 86 / Fax : 01 53 38 85 95

5 mai

 

 Colloque

La France pouvait-elle gagner en 1870 ? Un point de vue uchronique par Antoine Reverchon

Cycle de conférences 1870-1871 : guerre, arts, histoire

vendredi 5 mai 2017

13h45

Auditorium Austerlitz du musée de l'Armée

Conditions d'accès : Gratuit sur réservation

 

6 mai

Samedi 6 mai 2017 à 10h30
au cinéma Les 7 Parnassiens

AMARCORD

De Federico Fellini

Italien/français - 1973 - 2H07
Avec Bruno Zanin, Magali Noël...

“Amarcord” signifie je me souviens en patois romagnol. Le film est la chronique d’un adolescent turbulent et attachant Titta (qui pourrait bien tre Fellini lui-mme) Titta grandit dans le village balnéaire de Borgo, et il nous conte ses aventures au fil des saisons, sous le fascisme triomphant des années trente. Souvenirs pleins de tendresse et d’ironie dans la peinture de la société italienne de l’époque. Il nous dépeint l’Italie rurale et fasciste, et le comportement grégaire de la nation à l’époque de Mussolini.
Film anticonformiste qui dépeint la société italienne de manière caricaturale et insiste sur le côté grotesque du fascisme. Description tantôt hilarante, tantôt amère voire inquiétante lorsque les manifestations du fascisme quotidien nous sont montrées dans toutes ses brutalités.
C’est sans doute le film le plus politique de Fellini, peut-tre le seul.
Le film a obtenu l’Oscar du meilleur film étranger en 1975.

Après la projection, rencontre avec Denitza Bantcheva historienne de cinéma, Vice présidente du jury du prix Lumière, et auteure de nombreux ouvrages sur des réalisateurs.

Cinéma Les 7 Parnassiens
98, boulevard du Montparnasse
Paris 14e
Métro: Vavin ou Edgar Quinet ; Bus : 58, 82, 91
Tarif 6,20 €
(5,30 € pour les adhérents de Ciné Histoire
à jour de leur cotisation)


9 mai

Cycle « Les Mardis de l'École des chartes »

Hyacinthe Rigaud,
le catalogue raisonné

Débat avec Ariane James Sarazin et Dominique Brême.

Mardi 9 mai 2017, à 17 h
au 65, rue de Richelieu - Paris 2e (salle Delisle)


Dominant la scène européenne dont il fut le portraitiste par prédilection des élites, plus encore que ses deux rivaux et amis, François de Troy (1645-1730) et Nicolas de Largillierre (1656-1746), Hyacinthe Rigaud (1659-1743) connut une réussite éclatante, qui le mena jusqu’à la pension de Premier peintre, la direction de l’Académie royale de peinture et de sculpture, et la noblesse, honneurs insignes pour l’adepte d’un genre – le portrait –, alors réputé mineur.
De Rigaud, la mémoire commune retient ordinairement les grands portraits d’apparat dont celui, devenu quasi iconique, du roi Louis XIV en grand costume royal, présenté en 1702 à l’admiration de la Cour de Versailles, mais auxquels on résume trop souvent son œuvre. → En savoir plus

→ s'inscrire

9 mai

 Colloque

Le souvenir de 1870 dans la peinture allemande par Anne Friederike Delouis

Cycle de conférences 1870-1871 : guerre, arts, histoire

mardi 9 mai 2017

13h45

Auditorium Austerlitz du musée de l'Armée

Conditions d'accès : Gratuit sur réservation


9 mai

Conférence
mardi 9 mai 2017, 19h30-21h00

Par Maxence Klein, EHESS, université de Lausanne et Jacques Ehrenfreund, université de Lausanne


16 mai

SEANCE GRATUITE DE 9 HEURES A 12 HEURES
AU CINEMA LE SAINT GERMAIN DES PRES - SALLE BEAUREGARD
22, RUE GUILLAUME APOLLINAIRE - 75006 PARIS


L A D I F F E R E N C E
Film de Robert Mendel
USA - 1992 - 106’
Avec Brendan Fraser, Matt Damon, Chris O’Donnel...

Débatteur :

L’ANTISEMITISME

St Matthews' School est une prestigieuse école privée américaine où l'élite catho­lique envoie ses enfants. Exceptionnellement, une nouvelle recrue, issue d'un mi­lieu modeste et de religion juive, est admise en raison de ses éminentes qualités intellectuelles et sportives. David Green se forge rapidement de nombreuses ami­tiés mais, peu à peu, un antisémitisme constant s’insinue...

Réservations à MEMOIRE 2000 : Tel 01 46 44 57 21
e.mail : memoire.2000@sfr.fr - Blog : memoire2000.org
Le nom des débatteurs sera communiqué ultérieurement
(programme établi en juin, sous réserve de changements indépendants de notre volonté)

1er juin

1er juin 2017 à 18h00
La place de l'enfance et de la famille dans l'écriture de l'histoire
Stéphane Audouin-Rouzeau, directeur d'études à l'EHESS et Alain Corbin, professeur émérite à l'université de Paris I.

Page des Débats Citoyens! {www}
2 - 4 juin
LES ÉTATS-UNIS 
invités d'honneur du 
FESTIVAL DE L'HISTOIRE DE L'ART 2017
2, 3 et 4 juin 2017

Thème : LA NATURE // Pays invité : LES ÉTATS-UNIS
Artistes invités : JEFF KOONS / FREDERICK WISEMAN

6 juin

Conférence
mardi 6 juin 2017, 19h30-21h00

Table ronde avec la participation de Sylvie Anne Goldberg, EHESS ; David Ohana, université Ben Gourion du Néguev ; Ada Rapoport-Albert, University of London ; Judith Schlanger, EPHE


SEMINAIRES

  Apprendre à faire des cartes ?

MOOC (Massive open online course) de Cartographie thématique proposé par l'Ecole normale supérieure (ENS) de Paris.

Celui-ci est ouvert à tous et disponible sur la plateforme « Coursera ». Il représente une occasion pour apprendre les bases de la sémiologie graphique et pour réaliser des cartes sur des logiciels en libre accès.

Les inscriptions sont ouvertes.
Il est possible de rejoindre une session déjà commencée.

Sessions programmées :

  • du 6 février au 10 avril 2017
  • du 6 mars au 8 mai 2017
  • du 3 avril au 5 juin 2017
  • du 1er mai au 3 juillet 2017
  • du 29 mai au 31 juillet 2017

Disponible sur Coursera : https://fr.coursera.org/learn/carto...


=>
15 mai


À l'occasion de la parution de la nouvelle édition des présocratiques, qu'il a publiée avec André Laks, Glenn W. Most, professeur de philologie grecque à la Scuola Normale Superiore di Pisa, est invité par le Labex TransferS, du 15 avril au 15 mai 2017. Il donnera dans le cadre de cette invitation quatre séminaires (le 18/04, le 28/04, le 5/05 avec A. Laks, le 12/05) autour du thème « Éditer les Présocratiques aujourd’hui » (voir affiche jointe). Le programme détaillé de ces séminaires est consultable sur le site du Labex TransferS à l'adresse : www.transfers.ens.fr/glenn-w-most
  COHESION NATIONALE ET CITOYENNETE

seminaire_cnc@ihedn.fr>

Plus d'informations
 

À l’Institut des Cultures d’Islam (ICI), en partenariat avec l’IESR :

Séminaire d’introduction à l’histoire du judaïsme, du christianisme et de l’islam, par Dominique Borne

Dix rendez-vous mensuels de 1h30 les mercredis :

21 septembre, 5 octobre,  9 novembre, 7 décembre 2016, 11 janvier, 22 février, 22 mars, 26 avril, 17 mai, 14 juin 2017

de 18h30 à 20h – ICI Goutte d’Or

Entrée libre sur réservation : accueil@institut-cultures-islam.org

Descriptif du séminaire à : http://www.institut-cultures-islam.org/agenda/seminaire-dintroduction-a-lhistoire-judaisme-christianisme-de-lislam-dominique-borne/


2016 - 2017

En pièce jointe le programme des Conférences du Jeudi 2016- 2017 à l'ENS, organisées par Laure Salanova.
A priori les conférences se dérouleront en salle F (1er étage, escalier D), sauf changement qui vous sera précisé ultérieurement.

 


Activités et formations pédagogiques pour les scolaires et les enseignants
 
Mémorial de la Shoah
Programme 2016-2017

Les actualités du Mémorial de la Shoah pour les enseignants
 

 

 




Rentrée 2016 -2017

Pour la rentrée universitaire 2016-2017, l'École nationale des chartes et l'École normale supérieure ouvrent un nouveau master d'histoire transnationale.

en savoir plus

 

26 => 27 avril

Formations

Éditer les documents d’archives médiévaux et modernes

Du mercredi 26 au jeudi 27 avril 2017
→ Olivier Canteaut
 
L’édition de texte est un outil précieux pour comprendre, interroger et diffuser les textes médiévaux et modernes. À ce titre, elle fait l’objet depuis plusieurs années d’un vif regain d’intérêt, stimulé par les méthodes de l’érudition et par le développement de l’édition électronique.
 
Informations pratiques

17 novembre
=>
4 mai

 
Séminaire

Histoire culturelle du cinéma. Les corps au cinéma, entre salle et écran

Du jeudi 17 novembre 2016 au jeudi 4 mai 2017


Christophe Gauthier, professeur d'histoire du livre et des médias contemporains à l'École, co-organise avec Anne Kerlan (IHTP), Myriam Juan (Université de Caen), Mélisande Levantopoulos (Paris 8) et Dimitri Vezyroglou (Paris 1) l'édition 2016-2017 du séminaire « Histoire culturelle du cinéma. Les…

en savoir plus


9 => 11 mai

L’animal dans l’histoire

Du mardi 9 au jeudi 11 mai 2017
→ Michel Pastoureau, Egle Barone Visigalli
 
Dès la Préhistoire, l’artiste a cédé à la tentation du velu, à l’appel de l’emplumé et aux sirènes de l’écaillé. Les parois rupestres en témoignent : la multitude de représentations animales ne laisse aucune place - ou si faible - à celles de l’homme. L’animalité, mythique ou réelle, fascine l'Antiquité gréco-romaine, tandis qu’elle effraie plutôt le Moyen Âge qui s’y attache au travers de névroses savantes.
 
Informations pratiques

14 octobre
=>
19 mai



Séminaire

Histoire de la pédagogie de la création artistique : état de l'art et perspectives

Cette rentrée universitaire s'enrichit d'un nouveau séminaire proposé par l'École nationale des chartes et les cinq écoles d'art membres de PSL : le Conservatoire national supérieur d'art dramatique, le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, l'École nationale supérieure…

en savoir plus


6 => 8 juin

L'enluminure médiévale

Du mardi 6 au jeudi 8 juin 2017
→ Charlotte Denoël
 
Cette formation abordera à la fois des aspects théoriques et pratiques de l’enluminure : le contexte de production des manuscrits enluminés, leur typologie, les méthodes de travail des enlumineurs et les procédés techniques, les rapports texte-image, le marché des manuscrits médiévaux en France et à l’étranger, les pigments utilisés dans les enluminures, la pratique actuelle de l’enluminure : démonstration de procédés d’enluminure dans l’atelier d’une enlumineuse, les catalogues et bases de données sur les manuscrits enluminés.
Informations pratiques

13 juin

Prochaine séance de Retour aux sources : Mardi 13 juin

Histoire des techniques aux XVIIe et XVIIIe siècles

Président : Geneviève Profit, conservateur aux Archives nationales
Auteurs et ouvrages :
Gianenrico Bernasconi, Objets portatifs au siècle des Lumières, Paris, CTHS, 2015
Stéphane Castellucio, L'éclairage, le chauffage et l'eau aux XVIIe et XVIIIe siècles, Paris, Éditions Gourcuff Gradenigo, 2016
Marie-Agnès Dequidt, Horlogers des Lumières. Temps et société à Paris au XVIIIe siècle, Paris, CTHS, 2014


Les séances ont lieu de 14h00 à 17h30 au CARAN, 11 rue des Quatre-Fils, 75003 Paris, en salle d'albâtre (rez-de-chaussée).

Page de Retour aux sources{www}

13 => 15 juin

Le marbre : du matériau à l’objet d’art

Du mardi 13 au jeudi 15 juin 2017
→ Dominique Ménard
 
Cette formation se propose d’explorer dans un premier temps l’histoire marbrière sous l’Antiquité, ce qui permettra ensuite de mieux appréhender le contexte marbrier français face à son homologue italien au cours des XVIIe et XVIIIe siècles.
 
Informations pratique

3 juillet
=>
7 juillet


Formation continue
International

Summer School : histoire et patrimoines de la France

Du lundi 3 juillet 2017 au vendredi 7 juillet 2017

L’École d’été internationale « Histoire et patrimoines de la France » propose une série d’éclairages pointus qui balayent – du Moyen Âge à l’Ancien Régime – les thèmes et les lieux emblématiques de l’histoire et des patrimoines français, culturels et naturels.

en savoir plus

INFORMATIONS  MUSEES

 

Saison culturelle 2017

La Saison culturelle 2017 est la première édition d’un dispositif de valorisation culturelle en France et à l’étranger. Elle vise à mettre en lumière l’offre culturelle foisonnante à Paris et dans la région Île-France et s’inscrit dans le cadre du plan de relance en faveur du tourisme mis en place avec le Gouvernement, la Ville de Paris et la Région Île-de-France.

DOSSIER DE PRESSE

 



La Conciergerie fait sa Révolution

 


NEWSLETTER MUSÉE CARNAVALET HISTOIRE DE PARIS - CATACOMBES DE PARIS -

CRYPTE ARCHÉOLOGIQUE
NOVEMBRE - DECEMBRE 2016

2017


PROGRAMMATION 2017
MUSÉES DE LA VILLE DE PARIS

DERAIN, BALTHUS, GIACOMETTI, BALENCIAGA, DALIDA, DEGAS, REDON, WATTEAU, BOUCHER, FRAGONARD, KAREL APPEL, LEE UNGNO, BOURDELLE, BALZAC, TIEPOLO, GUARDI, ANDERS ZORN, JULES CÉSAR, MARIANNE, MARIANO FORTUNY...

MUSÉE D’ART MODERNE DE LA VILLE DE PARIS ■ PETIT PALAIS, MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE LA VILLE DE PARIS ■ MAISON DE BALZAC ■ MUSÉE BOURDELLE ■ MUSÉE CARNAVALET, HISTOIRE DE PARIS ■ CATACOMBES DE PARIS ■ CRYPTE ARCHÉOLOGIQUE DE L'ÎLE DE LA CITÉ ■ MUSÉE CERNUSCHI, MUSÉE DES ARTS DE L’ASIE DE LA VILLE DE PARIS ■ MUSÉE COGNACQ-JAY, LE GOÛT DU XVIIIe ■ PALAIS GALLIERA, MUSÉE DE LA MODE DE LA VILLE DE PARIS ■ MUSÉE DU GÉNÉRAL LECLERC DE HAUTECLOCQUE ET DE LA LIBÉRATION DE PARIS / MUSÉE JEAN MOULIN ■ MAISON DE VICTOR HUGO ■ MUSÉE DE LA VIE ROMANTIQUE ■ MUSÉE ZADKINE ■

Télécharger la programmation complète
2016-2017


Musée de la marine


Nouvelle programmation pour la rentrée 2016-2017.
 


PROGRAMMATION DES EXPOSITIONS 2017
 

3 des conférences du cycle Ombres et lumières des guerres secrètes ont été mises en ligne sur le site internet du musée de l'Armée. Vous pouvez les écouter grâce aux liens ci-dessous (appuyer sur la flèche positionner sur l'image)
http://www.musee-armee.fr/actualites/cette-semaine-au-musee/detail/jacques-foccart-le-pere-joseph-de-la-republique.html
http://www.musee-armee.fr/actualites/cette-semaine-au-musee/detail/les-services-secrets-britanniques-pendant-la-seconde-guerre-mondiale.html
http://www.musee-armee.fr/actualites/cette-semaine-au-musee/detail/mata-hari-ou-le-badinage-fatal.html
 

Château de Vaux-le-Vicomte 

Programmation 2017

Soirées aux chandelles – Tous les samedis soirs du 6 mai au 7 octobre

2 000 chandelles éclaireront de leur lumière vacillante château et jardin Le Nôtre, pour un moment magique. 2017 marque le retour d’un feu d’artifice revisité, qui clôt cette soirée hors du temps. Nouveau cette année : chaque samedi soir un tirage au sort désignera le chanceux visiteur qui déclenchera le feu d’artifice !

Journée Grand Siècle – Dimanche 11 Juin 2017

Les visiteurs costumés ou curieux seront conviés à un voyage dans le temps au XVIIème siècle à la cour du Roi Soleil. Pour cette journée, les déjeuners sur l’herbe au cœur des jardins de Le Nôtre seront exceptionnellement autorisés. Le concours des plus beaux costumes récompensera la richesse et le détail des tenues confectionnées par les passionnés. 

Un Noël gourmand à Vaux-le-Vicomte – les 25 et 26 novembre, tous les week-ends de décembre et tous les jours du 23 décembre 2017 au 7 janvier 2018 (Sauf le 25 décembre 2017 et le 1er janvier 2018)

Pour cette nouvelle édition de Noël, Vaux-le-Vicomte mettra à l’honneur la gourmandise.

Mille et une décorations et illuminations féeriques transporteront petits et grands dans un monde gourmand et sucré. Des forêts de pommes d’amour ou encore des maisons en pain d’épice seront installés dans le château.

Nouveautés 2017 !

Nouveau !

Jeux de La Fontaine - Tous les weekends, jours fériés et vacances scolaires (zone C) de l’année, du 29 avril au 5 novembre.

Alliant pédagogie et divertissement, le château proposera cette année des animations inédites autour de Jean de La Fontaine, fidèle ami de Nicolas Fouquet. Par le biais de jeux et d’énigmes autour des écrits de La Fontaine, les visiteurs découvriront des lieux insolites du château dont certains endroits jusqu’alors inaccessibles au public ! 

Nouveau !
Vaux-le-Vicomte fait son cinéma– Du 16 septembre au 5 novembre 2017

Cette année, à l’occasion du lancement  de la saison 2 de la série Versailles et du dernier film de Danny Boon (Raid Dingue); Vaux-le-Vicomte invitera à plonger dans les coulisses des plus grands films tournés au Château. (Moonraker (James Bond 007, 1979), L’homme au masque de fer (1998), ou encore Marie-Antoinette par Sofia Coppola (2006).

Programme des restaurations au Château 2017

Restauration du plafond de la chambre des Muses11 octobre– 15 mars 2017
L’œuvre de Charles Brun et son atelier retrouve sa splendeur !

Dès mars 2017, à l’occasion de la réouverture du domaine, le public pourra redécouvrir le plafond Le Brun de la chambre des Muses entièrement restauré.

Restaurations exceptionnelles des pendules au Château - juin- septembre
Mécénat particulier et entreprise
Les douze pendules ornant les salons d’apparat du château de Nicolas Fouquet seront restaurées cet été par l’atelier de M. Fustier (Horloger de la Croix-Rousse). 
Restauration de l’horloge centrale du château – Mécénat participatif 
 15 avril – 15 mai. Restauration : mai- juin
Pour la première fois depuis le XIXème siècle, l’horloge centrale commandée par Alfred Sommier (arrière grand-père de Patrice de Vogüé) ne sonnera plus. Le château lance en avril une opération de crowdfunding pour restaurer une des pièces du mécanisme central qui a cessé de fonctionner début janvier.

Et dans le parc et les jardins Le Nôtre…

Restauration de la statue d’Hercule février– mai 2017

Faisant face aux intempéries depuis le XIXème siècle, la statue magistrale en bronze au centre de la perspective créée par Le Nôtre dans les jardins de Vaux-le-Vicomte sera restaurée dès le mois de février 2017. 

Plantation du parterre de fleursmai/juin 2017

Tous les ans, le domaine renouvelle le parterre de fleurs visible depuis la chambre d’apparat de Nicolas Fouquet, pour émerveiller les visiteurs.


15 mai
=>
15 juillet


#FAITESLEMUR

Participez à la rénovation du mur végétal,
l’un des emblèmes identitaires du musée du quai Branly-Jacques Chirac

Le musée du quai Branly-Jacques Chirac lance sa première campagne de mécénat participatif.
 
Pour la première fois, le musée du quai Branly-Jacques Chirac lance un appel à la générosité du grand public avec une grande opération de mécénat participatif pour la restauration de son mur végétal, conçu en 2004 par le botaniste Patrick Blanc.

Plus de 10 ans après sa création, #Faiteslemur invite le public à participer à la restauration d’un des emblèmes du musée et véritable poumon urbanistique de la rive gauche.

Le mur végétal bénéficiera des améliorations techniques (redimensionnement des fixations et adaptation du système d’humidification) et d'une nouvelle création originale botanique.

Réservoir de biodiversité et d’écologie urbaine, le mur végétal contribue à la préservation et au renforcement de la nature dans Paris. Touristes, visiteurs, amateurs d’art, habitants et commerçants du quartier pourront ainsi contribuer à sa préservation.

Le musée du quai Branly-Jacques Chirac espère ainsi récolter 50 000 euros, soit un tiers du budget total des travaux,  pour l’installation des nouvelles espèces végétales.

La campagne de dons se déroule du 15 mai au 15 juillet sur la plateforme de crowdfunding sécurisée www.commeon.com.
Les travaux débuteront le 12 juin pour s'achever fin novembre.
 

>> TÉLÉCHARGEZ LE DOSSIER DE PRESSE <<


EXPOSITIONS

 

Dossier de presse sur la rénovation du musée Carnavalet

A partir du 13 octobre

DEUX MESSAGERS DU BOUT DU MONDE ACCUEILLIS AU MUSÉE DE L'HOMME


Une pirogue et une parure ont fait un très long voyage avant de prendre place au Musée de l’Homme. La pirogue est issue du coeur de la forêt amazonienne équatorienne et les éléments de la parure viennent des hautes terres de Papouasie-Nouvelle Guinée. Ces deux « manifestes » ont en commun de provenir de forêts primaires menacées et sont porteurs des messages des peuples autochtones dont ils sont issus.

Les 2 ambassadeurs de ces peuples remettront le 13 octobre à 11h30 à Bruno David, Président du Muséum national d'Histoire naturelle, ces précieux objets, qui seront par la suite exposés dans la galerie d’accueil.


13 décembre
=>

A partir du 13 décembre, grâce à la refonte complète de son parcours révolutionnaire et la mise en place d’un HistoPad, le Centre des monuments nationaux invite à (re)découvrir la Conciergerie !

Après la restauration et l’ouverture de ses cuisines en juin dernier, le Centre des monuments nationaux (CMN) poursuit la mise en lumière de la Conciergerie afin d’offrir une visite augmentée et enrichie de ce monument majeur situé au cœur de l’Ile de la Cité.

À partir du 13 décembre, la Conciergerie présentera un nouveau parcours révolutionnaire, mêlant des informations sur la Révolution, des dispositifs multimédias et un chantier des collections. De façon simultanée, le CMN proposera aux visiteurs de découvrir les salles médiévales et révolutionnaires de la Conciergerie ainsi que des espaces aujourd’hui disparus avec l’HistoPad, outil de médiation numérique permettant de remonter le temps grâce à la réalité augmentée, des reconstitutions 3D et des fonctionnalités interactives.

Communiqué de presse

 

Objet du mois

Une exceptionnelle tombe féminine du Néolithique ancien à Cys-la-Commune (Aisne)

Située à une vingtaine de kilomètres de Soissons, la tombe de Cys-la-Commune a été sauvegardée bien avant que la loi relative à l'archéologie préventive ne soit en vigueur. En effet, des archéologues professionnels comme amateurs se sont dressés contre sa destruction en 1969, alors qu'elle se trouvait sur l'exploitation d'une carrière de sable. Elle est alors coffrée sur place afin d'être déposée au musée d'Archéologie nationale où elle sera seulement dégagée et non fouillée. Ainsi la sépulture garde son contexte archéologique.

Par le lien suivant, http://zephyrin.culture.fr/download.php?file=841fcdb4b6bc2e8c9fcc4950e69b834d
vous pourrrez télécharger les photos de cette sépulture.

Communiqué de presse
18 => 28 avril L'exposition itinérante sur la Caravane de la Mémoire (les tirailleurs sénégalais avant, pendant et après la première guerre mondiale )
dont je suis le coordinateur scientifique pour l'association Solidarité Internationale sera à la Mairie du 13e arrondissement du 18 au 28 avril 2017.
J'en ferai une présentation illustrée le mercredi 19 avril à 18 heures avant l'inauguration qui aura lieu à 19 heures.

Jean-Paul GOUREVITCH
17 novembre
=>
30 avril



La pente de la rêverie Un poème, une exposition


La maison de Victor Hugo rend hommage au poète et à la poésie en consacrant une exposition à un poème de Victor Hugo : La Pente de la rêverie. Le poème décrit précisément l’expérience d’un rêveur qui, à sa fenêtre, en plein Paris, se laisse entraîner par sa rêverie en des contrées lointaines, reculées, gigantesques et se trouve emporté par ses visions jusqu’au « profond de l’abîme ». Extrait des Feuilles d’automne ce poème est considéré comme le premier grand poème « visionnaire » de Victor Hugo et annonce les grands textes de l’exil (Contemplations, Légendes des Siècles, Dieu, La Fin de Satan...).

Comment rendre compte de cette forme qu’est le poème? Cette poésie visionnaire et lyrique a-t-elle encore une chance, aujourd’hui, de nous toucher, de nous parler ?



Communiqué de presse
3 février
=>
30 avril

Harold Feinstein, la renaissance d’un prodige de la photographie !

La Galerie Thierry Bigaignon présente, pour la première fois en Europe, une rétrospective exceptionnelle de l'oeuvre du photographe américain Harold Feinstein, né à New York en 1931 et décédé en juin 2015.

Digne représentant de la "New York School of Photography", Harold Feinstein étend son oeuvre sur près de six décennies, période pendant laquelle il va s'évertuer à faire le portrait intime d’une Amérique exubérante et pleine de vitalité.

La première partie de la rétrospective se consacrera aux jeunes années du photographe, les années 40 et 50, offrant une sélection de

photographies en noir et blanc, à la fois riches, diverses et bouleversantes d’humanisme.

4 février
=>
7 mai

Du dessin au tableau au siècle de Rembrandt

Après son succès à la National Gallery of Art à Washington pendant l'automne 2016, la Fondation Custodia présente à Paris l'exposition Du dessin au tableau au siècle de Rembrandt. Pour la première fois après quatre siècles de séparation, sont réunis des tableaux hollandais avec leurs dessins préparatoires, aujourd'hui conservés dans les plus grands musées et cabinets d'arts graphiques au monde.

Près de vingt-cinq tableaux et cent dessins - au nombre desquels deux rares carnets d'esquisses et un exceptionnel album - permettent d'aborder les méthodes d'artistes aussi significatifs que Rembrandt, Pieter Saenredam, Adriaen et Isack van Ostade, Aelbert Cuyp, Willem van de Velde ou Jacob van Ruisdael.

 

En document joint vous trouverez le dossier de presse


8 mars
=>
8 mai
ROBERT DOISNEAU les années VOGUE

C'est un aspect méconnu du travail de" reporter mondain " pour le magazine Vogue de 1949 aux années
60 avec la complicité de Edmonde Charles-Roux rédactrice en chef ,pourtant très loin de ce monde et des bals somptueux d'après guerre
,R. Doisneau , nous fait découvrir par de magnifiques photos cet univers en allant de Paris , à Venise : le bal du siècle , à Rome
Les 2 filles de R.Doisneau qui gèrent l'énorme patrimoine laissé par leur père ont choisi aussi des photos sur
le monde artistique : impressionnante série de visages d'artistes, comédiens ; ,écrivains et une dernière série sur la mode.
Des documents , lettres ..complètent l'exposition
27 janvier
=>
21 mai

La Maison de Balzac présente


UNE PASSION

DANS LE DÉSERT

Un roman, une exposition

La Maison de Balzac présente un ensemble exceptionnel d’oeuvres inspirées par la nouvelle de Balzac Une passion dans le désert.

En 1964, Gilles Aillaud, Eduardo Arroyo et Antonio Recalcati, inspirés par la nouvelle de Balzac, Une passion dans le désert, réalisent 13 peintures qui illustrent des scènes de l'oeuvre.

Cette série est la première réalisation collective du groupe, qui revendique un rôle politique et critique ouvertement la société de consommation. Elle fonde la Figuration narrative, mouvement artistique qui a cherché à rendre sensible la durée dans l’art, soit par l’utilisation de séries ou de séquences, soit par la circulation d’objets dans la peinture.

Après Pierre Alechinsky, Louise Bourgeois ou Dotremont, la Maison de Balzac poursuit son exploration des influences très diverses exercées par Balzac sur les artistes des dernières décennies.

 
 


Communiqué de presse
7 mars
=>
21 mai


fenêtre sur les confluences.

il s'agit d'une présentation de quelques pièces iconiques ou étonnantes, provenant du Musée des confluences de LYON , offrant les liens tissés par le monde des hommes avec la nature. Chaque culture a conçu ses représentations en fonction de ses croyances, vous admirerez aussi bien les objets trouvés près de
Lyon , que chez les Inuits, en Océanie orientale , (rapportés par les missionnaires), en Colombie... le musée des confluences s'est ouvert à
Lyon , en 2014 , dans un bâtiment spécialement conçu par une agence autrichienne, installé au confluent de la Saône et du Rhône
22 février
=>
22 mai


Musée du Louvre – Paris 1er

Le Louvre expose douze tableaux de Johannes Vermeer, soit un tiers de son œuvre preservé, dans une exposition sans pareil : « Vermeer et les maîtres de la peinture de genre ».
Les jeudis 2, 9, 16 et 30 mars à 18 h 30
 
Conférences
Comprendre Vermeer, "Le sphinx de Delft"
 
De 3 à 6 € / Gratuit pour les Amis du Louvre jeune, les étudiants en art, histoire de l'art et architecture



 

22 février
=>
22 mai


Musée du Louvre – Paris 1er
Pour la première fois dans un grand musée international : la plus importante collection d'œuvres de Rembrandt en mains privées. Visitez le Louvre pour voir une trentaine de peintures et dessins du maitre néerlandais.

22 février
=>
22 mai



Exposition
Valentin
de Boulogne
Réinventer Caravage


La première monographie dédiée au plus brillant des peintres à la suite de Caravage et l’un des plus grands artistes français.

Découvrez le cycle de conférences
Valentin de Boulogne. Réinventer Caravage
 
Accès libre avec le billet du musée. Gratuit pour les Amis du Louvre, les adhérents Louvre Professionnels et les moins de 26 ans.
Information importante : L’accès à l'exposition s’effectue exclusivement sur réservation d’un créneau horaire de visite à retirer sur place le jour même.

Catalogue de l’exposition    

22 février
=>
22 mai




Kimono, au bonheur des dames



Pour la première fois hors du Japon sont exposées en France les plus belles pièces textiles de la célèbre maison Matsuzakaya, fondée en 1611. L’exposition « Kimono, au bonheur des dames » retrace l’évolution de la mode au Japon depuis l’époque d’Edo (1603-1868) jusqu’à nos jours. Cette présentation exceptionnelle, enrichie de pièces contemporaines, révèle la richesse de ce vêtement emblématique. En savoir plus.

Au mois d’avril, l’exposition Kimono - Au bonheur des dames continue. Mieux, elle se transforme et présente de nouveaux kimonos de la collection Matsuzakaya : œuvres particulièrement fragiles, les exceptionnels kimonos anciens sont intégralement remplacés le 5 avril ! L’occasion de découvrir de nouveau l’exposition.



8 mars
=>
28 mai
Robert Doisneau
Les années Vogue


A l’Espace Richaud, à Versailles, l’exposition Robert Doisneau, les années Vogue présente un aspect méconnu du travail de « reporter mondain » effectué par Doisneau pour le magazine Vogue, de 1949 aux années 60.

 

En 1949, Michel de Brunhoff, qui dirige le magazine Vogue, passe un contrat d’exclusivité avec Robert Doisneau pour une durée de 3 ans.

Le photographe aux 450 000 négatifs couvrira l’actualité mondaine, fera quelques photos de mode et réalisera des reportages pour raconter la vie en France, accompagné d’Edmonde Charles-Roux, devenue sa rédactrice attitrée. Leur complicité est grande mais la vie de « photographe mondain » ne convient pas à Robert Doisneau qui reprend sa liberté à l’échéance du contrat.

Edmonde Charles-Roux devenue rédactrice en chef du titre, Robert Doisneau continuera pourtant à réaliser jusque dans les années 60 des prises de vues pour Vogue.

Cette importante collection, jamais présentée dans son intégralité, a été revisitée pour composer l’exposition, qui s’accompagne d’un important ouvrage publié aux Éditions Flammarion.

La somptuosité des bals mondains de l’après-guerre, les prises de vues où Brigitte Bardot fait ses débuts de jeune mannequin, Picasso retouchant les photos de mode, les répétitions dans la Rotonde de l’opéra de Paris permettent de découvrir une partie peu connue de l’œuvre du photographe.

À Doisneau qui écrivait « Pendant deux ans j’étais comme le fils du jardinier invité à partager les jeux des enfants du château à condition d’apporter sur le beau monde un regard neuf et une vivacité de dénicheur. », Edmonde Charles-Roux répondait qu’elle l’avait souvent vu comme un enfant devant une vitrine de Noël.

En regardant ses images on découvrira qu’ils n’avaient tort ni l’un, ni l’autre …

L’ancien hôpital royal

Situé au cœur de Versailles, entre la gare Versailles Rive-Droite et la place du marché Notre-Dame, l’ancien hôpital royal a réouvert ses portes au public en avril 2015. Au centre, sa chapelle du XVIIIème siècle accueille désormais l’Espace Richaud. Après les expositions Le Petit Prince à Versailles, Jiro Taniguchi, l’homme qui rêve et Architecture Passions, 40 ans de création Wilmotte & Associés, il accueillera Robert Doisneau, les années Vogue, du 8 mars au 28 mai 2017.

 

Espace Richaud
78, boulevard de la Reine - 78000 Versailles

Horaires d’ouverture : Du mercredi au dimanche, de 12h à 19h / Dernier accueil du public à 18h30 / Fermeture exceptionnelle le jeudi 25 mai 2017

Accès personnes à mobilité réduite accompagnées

5€ / Entrée libre pour les – de 26 ans

Programme de médiation (animations, visites commentées…) : prochainement disponible sur www.versailles.fr/culture/



20 avril
=>
1er juin


1939-1945.
OFLAG OFFIZIERSLAGER.
Camp d'officiers prisonniers de guerre 

Du 20 avril au 1er juin 2017

Près de deux millions de prisonniers de guerre sont envoyés dans les Stalags et Oflags du IIIe Reich. La captivité est un phénomène social sans précédent qui touche toutes les couches de la société. Nombreux sont ceux qui restent prisonniers jusqu’à la libération des camps par les troupes alliées en 1945. 
En une trentaine de panneaux, cette exposition documentaire réalisée par l’association Mémoire et Avenir retrace la captivité des officiers prisonniers de guerre. 

Entrée gratuite / Visites commentées gratuites pour les groupes, sur réservation uniquement.
En savoir +


11 avril
=>
3 juin


L'Instituto Cervantes de Paris inaugure le 11 avril la plus grande exposition réalisée jusqu’à ce jour sur l’un des plus grands noms de la photographie espagnole du XXème siècle, le galicien José Suárez (1902-1974). Artiste novateur qui incorpora à son oeuvre les mouvements de l’avant-garde européenne, intellectuel ami de remarquables écrivains –Unamuno, Alberti, Ayala ou Bergamín- et créateur engagé qui vécut en exil pendant plus de deux décennies. Exposition produite par la Xunta de Galicia à travers la Fondation Cidade da Cultura de Galicia.

José Suárez 1902-1974
L'oeil qui pense

12 octobre
=>
19 juin
Exposition "Espèces d'ours ! " au Muséum national d'Histoire naturelle

Dossier de presse

Activités culturelles

18 mars
=>
19 juin



Dossier de presse
3 mars
=>
10 juillet
DE ZURBARAN À ROTHKO COLLECTION ALICIA KOPLOWITZ

MUSÉE JACQUEMART-ANDRÉ

Alicia Koplowitz a réuni, via le Grupo Omega Capital, une collection à son image, qui rassemble un nombre important d’oeuvres maîtresses des plus grands artistes.
Les maîtres anciens et modernes s’y côtoient dans un passionnant dialogue à travers les siècles : les sculptures antiques et les tableaux de Zurbarán, Tiepolo, Canaletto, Guardi et Goya voisinent avec les peintures et les dessins de Toulouse-Lautrec, Gauguin, Van Gogh, Picasso, Van Dongen, Modigliani, Schiele, de Staël, Freud, Rothko ou Barceló, mais aussi les sculptures de Giacometti, Bourgeois et Richier…

DOSSIER DE PRESSE
31 mars
=>
13 juillet



Un art d'état aux Archives nationales

Commandes publiques aux artistes plasticiens 1945-1965Au sortir de la Seconde Guerre mondiale, dans les rues et sur les places, aux frontons des écoles, dans les préfectures et les mairies, les œuvres qui sont données à voir au plus grand nombre sont bien souvent des commandes d'État, qui prennent tout leur essor au moment de la création du 1 % artistique, en 1951. Sculptures, fresques, ou encore mosaïques, ces œuvres monumentales prennent place dans l'espace publique, sur le plafond de l’Opéra de Paris, mais aussi dans les rues du Havre, de Pierrefitte-sur-Seine, de Stains ou de Saint-Denis, illustrant ainsi la volonté d'un art pour tous.

L’exposition Un art d’État ? Commandes publiques aux artistes plasticiens (1945-1965) apporte un éclairage original et documenté sur cette politique d'acquisition  dont les prémices datent de la Révolution française. Au-delà des grandes opérations prestigieuses, telle que la commande passée à Marc Chagall pour le plafond de l’Opéra-Garnier, l’exposition rend compte de la réalité quotidienne de la relation de l’État à l’artiste et à son public, au travers de nombreux dossiers de commandes et d’une sélection d’œuvres qui en résultent, remises dans le contexte spécifique de l’époque.

Vidéo de présentation, informations pratiques, visites guidées, atelier pédagogique : lien {www}


Archives nationales
59 rue Guynemer
93383 Pierrefitte-sur-Seine


Dossier de presse
=>
16 juillet


Golem !
Avatars d’une légende d’argile

En savoir plus

12 avril
=>
30 juillet


Exposition

France-Allemagne(s)

LA GUERRE, LA COMMUNE, LES MÉMOIRES

Comprendre la guerre franco-allemande de 1870-1871, montrer en quoi elle constitue un moment fondateur dans la relation franco-allemande, autour de laquelle se noue déjà l'avenir de l'Europe, telle est l'ambition de cette exposition.

A travers près de 300 œuvres d'art, objets et documents, l'exposition offrira au visiteur des clés de compréhension de ce conflit peu étudié au regard des deux conflits mondiaux, et de ses conséquences géopolitiques.

-- communiqué de presse --

14 avril
=>
30 juillet


Exposition événement: Trésors de l'Islam en Afrique, de Tombouctou à Zanzibar

De Dakar à Zanzibar, de Tombouctou à Harar, l’Institut du monde arabe met à l’honneur des sociétés fortes de treize siècles d’échanges culturels et spirituels avec le Maghreb et le Moyen- Orient. Archéologie, architecture, patrimoine immatériel, art contemporain... : une première qui réunit sur 1 100 m2 près de 300 œuvres multidisciplinaires pour témoigner de la richesse artistique et culturelle de la pratique de l’islam en Afrique subsaharienne.

 
En savoir plus
 
Billetterie en ligne

22 mars
=>
31 juillet

RODIN, l'EXPOSITION DU CENTENAIRE
(Au Grand Palais, )

L'INVENTEUR DE LA SCULPTURE CONTEMPORAINE,

thème du film de Philippe Monsel

RODIN EST LÀ !

whoozart diffusera six séquences du film
pour compléter votre visite.

11 octobre
=>
6 août



Quoi de neuf au Moyen Age?

Châteaux assiégés, chevaliers secourant des princesses en détresse, épidémies de peste, les images convenues sur le Moyen Âge sont nombreuses et les lieux communs ont la vie dure. Or, de nombreuses découvertes faites ces dernières années par les archéologues offrent un Moyen Âge plus complexe et plus passionnant qu’on ne croyait. Fruit d’une collaboration avec l’Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives), l’exposition Quoi de neuf au Moyen Âge ?, présentée du 11 octobre 2016 au 6 août 2017 à la Cité des sciences et de l’industrie à Paris, brosse un portrait novateur de cette époque qui couvre plus de 1 000 ans. Où l’on apprendra que lunettes et boussoles ont été inventées au Moyen Âge, ou que nous lui devons l’industrie, les banlieues, ou encore l’aménagement du territoire. Retour sur cette ère médiévale qui recèle encore bien des trésors cachés.

1e partie : GALERIE DU MOYEN ÂGE

1 000 ans d’histoire présentés dans une immense galerie chronologique ouvrent l’exposition.

En contre-point de cette frise qui donne des informations sur les périodes clés du Moyen Âge, de grandes images sont projetées. Un sarcophage, quelques pièces significatives dont une armure, sont aussi exposés, donnant ainsi à voir les premières couleurs de cette époque.

 

2e partie : QUOI DE NEUF AU MOYEN ÂGE ?

Bienvenue dans le cœur de l’exposition, avec la présentation de restitutions de fouilles archéologiques emblématiques et de travaux historiques récents qui apportent un éclairage nouveau sur cette période. Six grandes sections sont à explorer.

Quelles populations sur quels territoires ?

Les campagnes au quotidien

Des hommes, des paysages et des ressources

Les élites au Moyen Âge

Voyages et échanges

Les villes du Moyen Âge


24 février
=>
20 août


Karel Appel

L'art est une fête !

À partir d’une donation exceptionnelle de vingt-et-une peintures et sculptures de la Karel Appel Foundation d’Amsterdam, le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris présente une exposition retraçant l’ensemble de la carrière de l’artiste, des années CoBrA à sa mort en 2006.

COMMUNIQUE DE PRESSE
24 mars
=>
20 août
Domaine de Chantilly

Ouverture du Cabinet d'arts graphiques

BELLINI,  MICHEL-ANGE,  LE PARMESAN

Dossier de presse
1er mars
=>
27 août


GAME Le jeu vidéo à travers le temps

À l’image du cinéma ou de la télévision, le jeu vidéo fait désormais partie du top 10 mondial des industries culturelles avec ses Mario, Pac-Man et autre Lara Croft, un médium si populaire qu’il se balade même dans nos poches avec Candy Crush Saga ou Pokémon Go sur mobile.

 

Cette histoire du jeu vidéo est à l’honneur avec GAME, exposition inédite présentée à l’espace Fondation EDF à partir du 1er mars.

 

 

Regarder. Jouer. Avec une soixantaine de jeux présentés, dont la moitié jouables,  l’exposition GAME invite les visiteurs à remonter le temps pour découvrir les évolutions et les révolutions d’un secteur qui génère aujourd’hui des dizaines de milliards d’euros chaque année sur toute la planète.
>  
> Le jeu vidéo se regarde désormais autant qu’il se joue, mais comment est-il entré dans notre quotidien ? Comment en est-on arrivé à le consommer sans même une manette à la main ? C’est ce chemin qu’emprunteront les visiteurs dans un décor empreint de l’univers visuel et plastique du jeu vidéo.
>  
> Confiée à Jean Zeid,journaliste spécialisé, l’exposition propose un dialogue entre générations. Les plus jeunes peuvent ainsi expliquer ≪leur≫ jeu vidéo aux parents et ces derniers joueront avec eux aux souvenirs ludiques de leur enfance dans les bornes d’arcades d’antan. De nos jours jusqu’aux années 1950, à chacune de ses mutations, le jeu vidéo semble revenir à ses origines : sa volonté de faire spectacle pour rapprocher toujours plus les innovations du quotidien.
>  
> Un jeu vidéo qui veut désormais tout faire : du cinéma, de la télé, du sport, du beau et pourquoi pas, éduquer ou soigner. Demain, il promet encore des mondes nouveaux. Ses mille visages sont à voir dans GAME !
>  
> LE PARCOURS DE VISITE EN TROIS ÉTAPES
 
> Le parcours se déroule sur trois espaces avec une chronologie à rebours, de la réalité virtuelle a la préhistoire du jeu vidéo, en passant du cote des mascottes de cette industrie ou de quelques bornes emblématiques de l’âge d’or des salles d’arcade, une balade composée d’une succession de thématiques pour jouer et comprendre le phénomène dans toutes ses composantes, artistique, ludique, sociétale ou industrielle. …/…

Scénographie : ATELIER 1:1

INFOS PRATIQUES
>  
> Espace Fondation EDF
> 6, rue Récamier 75007
> Paris M° : Sèvres-Babylone
> Entrée libre, du mardi au dimanche
> 12h-19h (sauf jours fériés)

fondation.edf.com


3 mai
=>
28 août
MAURICE DENIS ET EUGENE DELACROIX- De l'atelier au musée


L’exposition reviendra sur le rôle de Maurice Denis et des peintres admirateurs qui ont œuvré au « sauvetage » de ce lieu et sa transformation en musée
(cf. cp ci-joint)

L’occasion de revenir sur cette admiration des peintres comme Maurice Denis ainsi qu’Emile Bernard, Vuillard, Bonnard, ou Georges Desvallières pour ce peintre qu’ils n’ont pas connu, transmise par la génération antérieure des peintres comme Cézanne, Odilon Redon ou Paul Gauguin ainsi que la publication du journal de Delacroix en 1893.


28 mars
=>
10 septembre



Ciao Italia

Un siècle d’immigration et de culture italiennes en France (1860-1960)

Du 28 mars au 10 septembre 2017

Avec Ciao Italia, le Musée national de l’histoire de l’immigration rend compte pour la première fois à l’échelle nationale, de l’histoire de l’immigration italienne en France, qui reste à ce jour la plus importante de l’histoire française.

Dès la seconde moitié du 19e siècle et jusque dans les années 1960, les Italiens furent les étrangers les plus nombreux dans l’Hexagone à venir occuper les emplois créés par la croissance économique. Aujourd’hui célébrée, leur intégration ne se fit pourtant pas sans heurts. Entre préjugés dévalorisants et regards bienveillants, l’image de l’Italien en France se dessina sur un mode paradoxal et leurs conditions d’accueil furent difficiles.

Entre méfiance et désir, violences et passions, rejet et intégration, l’exposition Ciao Italia traduit les contradictions spécifiques de l’histoire de cette immigration tout en mettant en lumière l’apport des Italiens à la société et à la culture françaises. Jouant des clichés et préjugés de l’époque et rappelant la xénophobie dont ils étaient victimes, l’exposition s’attache à retracer le parcours géographique, socio-économique et culturel des immigrés italiens en France du Risorgimento des années 1860 à la Dolce Vita célébrée par Fellini en 1960.

Abordant tout à la fois la religion, la presse, l’éducation, les arts, la musique et le cinéma, les jeux et le sport, ou encore la gastronomie, elle donne à voir tous ces Italiens, ouvriers, mineurs, maçons, agriculteurs, artisans commerçants ou encore entrepreneurs qui ont fait la France tout en rendant hommage aux plus connus d’entre-eux à l’instar d’Yves Montant, de Serge Reggiani, de Lino Ventura ou encore des familles Bugatti et Ponticelli.

Dans un dialogue original et fécond entre documents d’archives et œuvres artistiques, ce sont près de 400 pièces provenant d’institutions françaises et italiennes qui sont présentées au travers d’un parcours à la fois sensible et pédagogique où figurent les artistes Giovanni Boldini, Giuseppe de Nittis, Gino Severini, Renato Paresce, Filippo De Pisis, Massimo Campigli, Mario Tozzi, Alberto Magnelli, Leonardo Cremonini.


5 novembre
=>
17 septembre



De nombreuses activités sont proposées autour de l'exposition Construire malin, construire romain. Sept matériaux pour un Empire :
  • des conférences Cafés'O'Musée qui débutent le 25 février avec une intervention exceptionnelle à l'Université de Cergy de Jean-Pierre ADAM, spécialiste de l'architecture romaine
  • des visites commentées
  • des ateliers
  • des démonstrations lors des événements nationaux.
Vous trouverez plus d'informations en PJ avec le dépliant détaillé.
12 octobre
=>
18 septembre


MUSÉE DE L'HOMME -- ARTISTE INVITÉ

FRANS KRAJCBERG,

UN ARTISTE EN RÉSISTANCE

L’art contemporain a sa place dans les espaces du musée. Après Pascale Marthine Tayou dont les installations ont accompagné la réouverture, le musée invite Frans Krajcberg, artiste brésilien engagé dans la lutte contre la destruction de la forêt amazonienne. Cette oeuvre unique s’intègre à la manifestation EMPREINTES consacrée aux peuples autochtones et  entre en résonance avec les thématiques la dernière partie de la Galerie de l’Homme : "Où allons-nous ?".

S’articulant autour de trois thématiques : l’homme, l’artiste et le militant, le parcours artistique, présenté dans les espaces publics du musée, permet d’aborder l’oeuvre de Frans Krajcberg dans toutes ses dimensions, associant à ses créations, des films documentaires, des témoignages et des écrits. Toutes les formes d’expressions utilisées par Krajcberg - la photographie, la peinture et la sculpture - sont en lien avec l’enjeu brûlant et dévastateur de notre empreinte écologique. Plus d’une vingtaine d’oeuvres seront exposées, provienanten majorité de l’espace Krajcberg, de collections privées et d’institutions culturelles et témoignent de plus de 40 ans de travail.

L’observation de la forêt amazonienne est le socle de toute son oeuvre. Il la photographie avec constance tant dans sa beauté que sous les feux destructeurs. Il la contemple pour la transformer en « empreintes », en recueille les restes calcinés pour dresser de monumentaux « bois brûlés », recherche le jeu d’ombres et de lumière des racines arrachées à leur sol, exploitant les formes végétales dues au hasard et donnant une nouvelle vie à ces fragments morts, sans en masquer les blessures.    

 
> CLIQUEZ ICI POUR TÉLÉCHARGER LE COMMUNIQUE DE PRESSE "FRANS KRAJCBERG"

PORTRAIT D’UN ARTISTE MILITANT

Frans Krajcberg, artiste brésilien, né en Pologne à Kozienice le 12 avril 1921, a un parcours hors normes. Après un bref passage à Paris où il côtoie Léger et Chagall, il émigre au Brésil en 1948. Intégrant peu à peu les milieux artistiques, il s’isole pour travailler dans la nature brésilienne dont il fera sa source d’inspiration et sa cause. Confronté à la destruction de la forêt, son art se fait alors militant.

En 1978, il remonte le Rio Negro en compagnie du critique d’art Pierre Restany et de l’artiste Sepp Baendereck. Ce voyage donne lieu à une prise de conscience et à l’écriture du « Manifeste du naturalisme intégral du Rio Negro » qui se termine par cette phrase : « La nature originelle doit être exaltée comme une hygiène de la perception et un oxygène mental… ». Constatant, 35 ans plus tard, que cet appel a été peu entendu, Krajcberg publie en 2013 avec Claude Mollard, « Le Nouveau Manifeste du Naturalisme intégral », un appel à tous les acteurs du monde de l’art, pour réveiller les consciences, initier un mouvement artistique pour la défense de l’environnement et au-delà aider les peuples amérindiens à préserver leurs territoires et leur culture.   



1er avril
=>
18 septembre



MUSEE de la GRANDE GUERRE MEAUX

Le Musée accueille une exposition itinérante de TERRE et d'ACIER ARCHEOLOGIE de la GRANDE GUERRE

Des archéologues spécialisés dans des périodes très anciennes se sont convertis dans une nouvelle archéologie :
celle de Grande de Guerre autour d' Arras notamment mais aussi dans toutes les zones de guerre, univers de mort,
profitant des travaux autoroutiers et ferroviaires dégageant de nouvelles zones d'investigations.
300 objets issus des fouilles, conservés dans la terre à l'abri de la lumière sont présentés, dans un parcours interactif,
avec un bac de fouille numérique, des sites ateliers, permettant à tous les publics une découverte intéressante.
La vie quotidienne des combattants est présentée dans des sites précis, du Nord, d'Alsace des Ardennes ....
les sépultures sont aussi l'objet de nombreuses nouvelles investigations

les 17 ET 18 JUIN , journées nationales de l'archéologie le
musée sera gratuit et les activités nombreuse et variées
www.museedelagrandeguerre.eu 01 43 54 87 71
4 avril
=>
19 septembre


Dans le cadre de la première édition du Mois de la Photo du Grand Paris, les Archives nationales invitent Mathieu Pernot  à créer une œuvre originale à partir du fonds de l'entreprise LAPIE, célèbre pour sa production de cartes postales.
L'exposition se tient sur les deux sites des Archives nationales ouverts au public, l'hôtel de Soubise à Paris et Pierrefitte-sur-Seine.

> A Pierrefitte-sur-Seine
Dorica Castra
Le photographe, lauréat du prix Nadar a sélectionné plus de 350 cartes postales représentant des vues aériennes pour recréer par un jeu d'assemblage visuel une imposante carte imaginaire de la France des années 50-60.

> A Paris
Le visiteur est accueilli dans la magnifique Cour à colonnades de l'Hôtel de Soubise par de mystérieux baigneurs saluant l'aviateur... Au musée des Archives nationales, une sélection de documents originaux issus du fonds LAPIE est exposée dans une vitrine du parcours permanent tandis que dans la salle audiovisuelle un diaporama de photographies et de cartes postales extraites du fonds permettra d'en découvrir la richesse et l'originalité.


Dossier de presse {Pdf}

Page Mois de la photo {www}



Exposition "En avion au-dessus de..."
25 avril
=>
24 septembre


Sièges en société,

du Roi-Soleil à Marianne

L'histoire du pouvoir politique à travers l'art du siège en France
 
Scènographie : Jacques Garcia
 
 
MOBILIER NATIONAL - PARIS
Galerie des Gobelins
jusqu'au 24 septembre 2017
 
 
 

31 janvier
=>
17 novembre


L'AFRIQUE DES ROUTES

Berceau de l'humanité, pourvoyeur pour les autres continents de force de travail, d'or et de matières premières depuis des millénaires, l'Afrique a une histoire inscrite dans la dynamique internationale. Panorama d'un continent au carrefour des mondes, à contre-courant des idées reçues.

L'Afrique, un continent sans Histoire ?

Si les a priori ont la vie dure, les faits, eux, sont indéniables : les Africains n'ont jamais vécu dans l'isolement. Longtemps ignorés, les échanges panafricains et extra-africains ont pourtant débuté voici des millénaires, bien avant l'arrivée des premiers navires portugais à la fin du 15e siècle, la colonisation et les indépendances. En témoignent les sculptures, pièces d'orfèvrerie ou d'ivoire, peintures et autres oeuvres présentées dans l'exposition

Du cinquième millénaire avant notre ère à nos jours, celle-ci évoque ainsi les routes fluviales, terrestres ou maritimes qui ont contribué à la circulation et aux contacts des hommes, des matériaux et des oeuvres. De l'art rupestre du Sahara aux porcelaines chinoises de Madagascar, des cultes et rituels candomblé d'Amérique du sud aux oeuvres contemporaines métissées du Nigérian Yinka Shonibare, c'est le portrait d'un continent au coeur de l'histoire globale qui est ici dressé.

29 mars
=>31 décembre



  • Moyen Âge et publicité (29 mars – 31 décembre 2017)

    Comment diffuser la publicité commerciale, proclamer des festivités, faire savoir les condamnations en justice dans un monde où la majorité des gens ne sait pas lire et où les journaux n’existent pas ?
    C’est ce que donne à voir cette nouvelle exposition qui aborde également le Moyen Âge dans la publicité moderne,
    la période médiévale étant l’une des plus utilisées dans ce domaine.


31 mars
=>
8 janvier



NOUS ET LES AUTRES 

Des préjugés au racisme

PREMIÈRE GRANDE EXPOSITION TEMPORAIRE

DU MUSÉE DE L'HOMME

Tous les hommes sont égaux en droits nous disent les lois de la République.

Les « races » humaines n’ont pas de légitimité scientifique nous dit la génétique. Et pourtant, les comportements racistes persistent, les préjugés résistent.

 

Le Musée de l’Homme s’engage dans une démarche citoyenne en programmant, à partir du 31 mars 2017, sa première grande exposition temporaire : « NOUS ET LES AUTRES – Des préjugés au racisme ».

Avec la volonté d’apporter un éclairage scientifique sur les comportements racistes et les préjugés, le Musée de l’Homme réaffirme son identité, celle d’un lieu de débats, d’échanges et de transmission des savoirs.

Au croisement de l’anthropologie, de la biologie, de la sociologie et de l’histoire, l’exposition s’appuie sur des études menées par les chercheurs en sciences de l’Homme et de la société. Elle propose un parcours accessible à tous, qui s’attache à décrypter pourquoi et comment ont pu se mettre en place de tels phénomènes, à un certain moment de l’histoire des sociétés.

 

Dans une scénographie immersive originale - qui place par exemple le visiteur au cœur d’une salle d’embarquement d’aéroport ou d’une terrasse de café - le public est invité à comprendre les mécanismes individuels et collectifs qui conduisent au rejet des « autres », et à prendre conscience des discriminations dans la société française aujourd’hui.

Avec « NOUS ET LES AUTRES – Des préjugés au racisme », le Musée de l’Homme donne des clés de compréhension à ses visiteurs et encourage leur réflexion personnelle pour déconstruire les préjugés qui parfois persistent.

 
 
Communiqué de presse à télécharger ici

                                                  Exposition : des préjugés au racisme

                                                               Nous et les autres

 

Cette exposition se tient au Musée de L’Homme, Place du Trocadéro, à Paris, du 31 03 2017 au 08 01 2018.

Cette exposition a exigé une organisation très importante. L’idée des organisateurs était de renouer avec l’ouverture du Musée par P. Rivet en 1931.

Depuis plus de 20 ans, la génétique évoque qu’il n’y a pas plusieurs races.
Madame Raynaud, historienne et Madame Heyer,  anthropologue ont souhaité mettre le plus grand nombre de disciplines au service de l’exposition car les sciences constituent un ensemble de réponses aux questionnements posés, ici,  sur la race humaine …

L’exposition est placée sous le Haut Patronage de l’UNESCO ;
A la base, les organisateurs ont souhaité parvenir à une définition sur le racisme … et également placer le tout sur un plan universel.

Elles sont parties des notions de catégorisation, d’essentialisation, de hiérarchisation. Ces notions conduisent à mettre dans des boîtes les autres différents et le choix des boîtes dépend du contexte.
Souvent, les notions de hiérarchisation prédominent. Il y a aussi une tendance à favoriser son propre groupe. Il existe également un moment où l’on réduit l’individu à des caractéristiques comme « noirs ont le rythme dans la peau » …

On rappellera le contexte historique : manière d’organiser la hiérarchie : pendant la colonisation, la ségrégation aux USA et en Afrique du sud, le nazisme … voire plus récemment au Rwanda (génocide des tutsis) ..
Le racisme a été vu comme une position morale par rapport à la diversité 

Les nouvelles découvertes au niveau scientifique permettent de refaire un état des lieux.
Plusieurs enquêtes ont été menées en France par l’INSEE à partir des trajectoires et des origines des migrants. Il y a eu cette année le rapport de la CNCDH avec la discrimination à l’embauche …
Pour en arriver à des discriminations voire du racisme, il y a des processus qui se mettent en place.
Actuellement, la politique du multiculturalisme est très discutée.
Derrière ces processus, il y a des acteurs : dans les sociétés il y a ceux qui profitent, ceux qui attendent et ceux qui résistent.
Il ressort des différents rapports que la population rom est de nos jours la plus discriminée

Pour visiter l’exposition
La visite se fait en 3 temps : les temps du ressenti, de la connaissance et de la réflexion. Chaque partie est précédée d’un espace transitionnel. La construction du parcours permet au visiteur de s’approprier le propos par étapes : du prologue (ce qui nous gouverne individuellement) à l’épilogue (ce à quoi nous pouvons remédier par des actions personnelles, collectives ou institutionnelles).

Partie 1 « Moi et les autres »
Le visiteur explore ses propres idées reçues sur les stéréotypes et les préjugés à l’égard des autres

Partie 2  «  Race et Histoire »
Approche de la construction scientifique de la notion de « race »
Avec exemples

Partie 3  « Etat des lieux »
La situation aujourd’hui.  Les questions peuvent être posées. Essai de réponses par des spécialistes (sciences et sciences humaines)

Cette exposition s’appuie sur toutes les techniques actuelles et s’adresse en particulier aux jeunes des collèges, lycées … C’est un bon exercice pour mieux appréhender la relation aux autres et dans l’histoire. Se remémorer la Convention des droits de l’Homme …

A voir +++ 

Blanche Defernez 



CINEMA - DVD

 


Pour ce début d’année nous vous proposons un film exceptionnel : LUMIERE ! L’AVENTURE COMMENCE au cinéma le 25 janvier, un film composé et commenté par Thierry Frémaux.

En 1895, les frères Lumière inventent le Cinématographe et tournent parmi les tout premiers films de l’histoire du cinéma. Mise en scène, travelling, trucage ou remake, ils inventent aussi l’art de filmer. Chefs-d’œuvre mondialement célèbres ou pépites méconnues, une centaine de films restaurés composent ce retour aux origines du cinéma. Ces images inoubliables sont un regard unique sur la France et le Monde qui s’ouvrent au 20e siècle.

Parenthèse Cinéma a conçu un dossier d’accompagnement pédagogique téléchargeable sur le site : http://www.advitamdistribution.com/lumiere-laventure-commence/

Vous y trouverez des informations sur les "vues" Lumière, des pistes d'activités pour l'étude du film avant et après une séance de cinéma en lien avec les programmes.

Dès maintenant, vous pouvez organiser des projections pour les élèves. Il vous suffit de vous rapprocher de la salle de cinéma la plus proche de votre établissement et d'organiser une séance avec la Direction du cinéma.

Toutes les salles de cinéma sont susceptibles d'accueillir ce type de séance spéciale.

Pour toute information complémentaire : scolaires@parenthesecinema.com


 

Parenthèse Cinéma accompagne le film L’EMPEREUR de Luc Jacquet qui sortira le 15 février au cinéma.

Douze ans après LA MARCHE DE L'EMPEREUR, Luc Jacquet nous invite à frissonner en retrouvant L'EMPEREUR, Les images du film ont été réalisées dans l'un des plus beaux endroits de la planète : l'archipel de Pointe Géologie.

Une oasis de vie unique en Antarctique, là où il y a plus d'un siècle les français posaient le pied pour la toute première fois et qui est aujourd'hui l'un des grands enjeux de conservation de la biodiversité.

Nous vous proposons un dossier pédagogique, base de travail dans le cadre de l’étude du film avant ou après l’avoir vu au cinéma, consultable et téléchargeable en cliquant ici (Rubrique Ressources)  www.disney-television.com/l_empereur

Vous y trouverez :

  • <![if !supportLists]>·         <![endif]>Un entretien avec le réalisateur Luc Jacquet,
  • <![if !supportLists]>·         <![endif]>Des pistes d’activités à développer en classe,
  • <![if !supportLists]>·         <![endif]>Des fiches pédagogiques « clefs en main »,
  • <![if !supportLists]>·         <![endif]>La bande-annonce ainsi que les photos du film.

Dès maintenant, il est possible prévoir des projections pour les élèves. Il suffit de se rapprocher de la salle de cinéma la plus proche de l’établissement ou du cinéma avec lequel vous avez l’habitude de travailler, ainsi vous pourrez organiser une séance avec la Direction du cinéma.

Toutes les salles de cinéma sont susceptibles d'accueillir ce type de séance spéciale.

 

 

je vous prie de trouver ci-dessous le lien pour voir le film LE VOYAGE AU GROENLAND  de Sébastien Betbeder que nous sortons au cinéma le 30 novembre prochain.

Le voyage au Groenland

https://vimeo.com/159513805

mdp: LVAG0316tempete75

lien pour visionner des modules documentaires tournés dans le village de Kullorsuaq, au Groenland, au moment du tournage du film.

Ces documentaires montrent la vie actuelle des habitants inuits sur la banquise. Ils viennent compléter la vision qu'en donne le film et peuvent servir de support à un travail pédagogique auprès des élèves.

docu > https://vimeo.com/album/4217738
mdp : kullorsuaq


Dossier de presse

 

La Rédaction de la revue Historiens & Géographes et du site de l’APHG vous signale la publication d’un dossier pédagogique sur le film Le Fils de Saul, de László Nemes. A lire sur le site de l’APHG : lien ici

Grand Prix du Jury au dernier Festival de Cannes, le Fils de Saul est une œuvre cinématographique importante de László Nemes et peut être une ressource pédagogique précieuse pour les enseignants dans l’étude de la Shoah. Il est important de signaler que dans le cadre d’une projection scolaire l’étude préalable d’Auschwitz-Birkenau, du processus de sélection et de mise à mort des Juifs, ainsi que de la fonction précise des Sonderkommandos est nécessaire.

C’est tout l’objet de ce document que nous publions sur le site de l’APHG, rédigé avec le Mémorial de la Shoah, ainsi que de fournir des clés d’analyse du film. Une version longue, incluant des repères sur l’histoire de la Shoah, une chronologie et de nombreuses références bibliographiques et filmographiques, est disponible sur les sites : http://www.enseigner-histoire-shoah.org/ et http://www.advitamdistribution.com/

Télécharger le dossier pédagogique en PDF sur le site de l’APHG : http://www.aphg.fr/Le-Fils-de-Saul-...

Ce film a fait l’objet d’un compte-rendu d’Hubert Tison dans le dernier numéro de la revue Historiens & Géographes. [1]

Au cinéma le 4 novembre 2015.

Retrouvez toutes nos publications et nos actualités en consultant le site web de l’APHG.

Les services de la rédaction de la revue Historiens & Géographes - Le 19 octobre 2015. Tous droits réservés.

APHG
BP 6541
75065 Paris cedex 02
Contact : http://www.aphg.fr/_Contact_
Tél : 01.42.33.62.37
Télécopie : 01.42.33.12.08

 

LES JOURS HEUREUX

Dossier pédagogique 
du film de Gilles Perret, concernant le programme du Conseil National de la Résistance. Il est à destination des enseignants des collèges et des lycées.

Synopsis

Les professeurs peuvent également commander gratuitement des livrets sur le Conseil National de la Résistance édités par le CIDEM (Centre d'Information civique) sur cidem@cidem.org, avec le soutien de la Ligue de l'Enseignement.

  Depuis plus de cinq ans, le site Zérodeconduite.net propose aux enseignants des ressources pédagogiques autour de l'actualité du cinéma (articles, dossiers, sites pédagogiques).
Dans le prolongement de ce travail, Zérodeconduite.net a lancé l’an dernier un service de vente de DVD (avec droits institutionnels) aux établissements scolaires.
Notre parti pris est de proposer un nombre limité de références, mais rigoureusement sélectionnées en fonction des programmes scolaires, et systématiquement accompagnées d’un dossier pédagogique.

Zérodeconduite.net a le plaisir de vous proposer son catalogue 2011-2012  :
60 titres (dont une trentaine de nouveautés)
— vendus avec leurs droits institutionnels
— systématiquement accompagnés d'un dossier pédagogique

Celui-ci compte pas moins de 20 titres concernant les enseignants d'Histoire/géographie/ECJS.

Le catalogue (pdf) :
http://www.zerodeconduite.net/catalogue_dvd_zdc_2011.pdf
La boutique :
http://www.zerodeconduite.net/boutique_dvd.php

Les NOUVEAUTÉS :

En Histoire-Géographie :
 LE TEMPS DES GRÂCES de Dominique Marchais
 LA RAFLE de Rose Bosch
 GERMINAL de Claude Berri
 VINCERE de Marco Bellochio
 VERSAILLES LE RÊVE D'UN ROI de Thierry Benisti
 APOCALYPSE de Isabelle Clarke et Daniel Costelle

Dans les autres disciplines :
 LE DISCOURS D'UN ROI de Tom Hooper
 SLUMDOG MILLIONNAIRE de Danny Boyle
 ROMEO + JULIETTE de Baz Luhrmann
 MÊME LA PLUIE d'Iciar Bollain
 ENTRE NOS MAINS de Mariana Otero
 …

Merci de bien vouloir relayer cette information à vos collègues.
N'hésitez pas, si vous voulez en savoir plus, à nous contacter.

Cordialement,
AGENCE CINÉMA ÉDUCATION / ZÉRODECONDUITE.NET
info@zerodeconduite.net
T. 01 40 34 92 08 / F. 01 47 70 46 08
  DVD Résister dans les camps nazis :

Témoignages de 8 déportés juifs, du ghetto de Lodz, des camps d’Auschwitz-II-Birkenau, Auschwitz III-Monowitz et Kommandos, Buchenwald, Bergen-Belsen…, témoins ou acteurs de faits de résistance dans les camps nazis. Une aide à la préparation du concours de la Résistance et de la Déportation 2011-2012.
Le DVD est réalisé par le Cercle d’étude et l’Union des déportés d'Auschwitz.
Le demander à nicole.mullier[at]clionautes.org (remplacer at par @)
Fournir une adresse postale
Le DVD "Résister dans les camps nazis" est gratuit pour les professeurs et élèves préparant le concours 2012, donc jusqu’en mars 2012. Pour les autres, une PAF de 10 euros est demandée.
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article194
--
http://www.cercleshoah.org/

DIVERS

  Professeur au lycée Buffon (Paris XVe), je tiens à faire savoir que le lycée propose le prêt gratuit d'une exposition de 14 panneaux couleur consacrée au débarquement du 6 juin 1944.
Ce travail a été réalisé par le Club Histoire du lycée avec le concours du Musée de la Poste.
Les panneaux encadrés et sous protection  plastique s'accrochent. C'est un travail assez complet associant des textes synthétiques, des cartes et des photographies que  les établissements intéressés peuvent exposer pendant  une semaine. Il suffit de prendre contact avec le  lycée Buffon.

01 44 38 78 70


Claude Basuyau (animateur du Club histoire)
 

Le Centre de Philatélie instructive de l'Education nationale réalise une revue culturelle et envoie des timbres aux écoles, collèges et lycées adhérents. Son site internet propose des outils et fiches pédagogiques illustrés par les timbres pour les classes. Pour tout renseignement complémentaire et contact, s'adresser à André Kloetzlen, 13 rue Lavoisier, 91600 Savigny-sur-Orge.

Site internet : http://philatelie-educative-cpien.e-monsite.com


awmdata